L’HISTOIRE DU KIOSQUE DES BASTIONS

Idéalement situé à deux pas de la vieille ville, le parc des Bastions est un lieu incontournable du paysage genevois. Cet écrin de verdure a évolué au fil des époques avant de finalement abriter un restaurant. L’ouverture du Kiosque des Bastions se veut un réel tournant dans l’histoire du parc en lui apportant une touche de renouveau.

UN ESPACE EMBLÉMATIQUE

Le Kiosque des Bastions possède une histoire singulière et fait partie intégrante du patrimoine genevois. Construit entre 1881 et 1882, ce qui fut l’un des premiers kiosques à musique de la ville s’affirme comme une réalisation inédite, à l’image des ambitions genevoises de l’époque. Cet édifice entièrement ouvert sur le parc est réputé pour ses qualités architecturales. Au fil des décennies, les propriétaires se succèdent et essaient de trouver des solutions pour attirer la foule. Une fermeture vitrée complète est par la suite entreprise pour préserver le bâtiment du bruit et du vent.

Entre 1907 et 1923, un exploitant audacieux transforme le kiosque en cinématographe qui est un véritable succès. Une année après, les infrastructures sont modernisées, mais l’établissement périclite, au point que des responsables politiques évoquent la possibilité de le raser. Au début des années 1980, le kiosque – qui désormais s’appelle le café Restaurant du parc des Bastions – retrouve du dynamisme économique et change d’activité pour offrir aux Genevois une buvette facilement accessible.

Play Video

UNE INSTITUTION GENEVOISE RÉFORMÉE

Le Café Restaurant du parc des Bastions est devenu, au fil du temps, une véritable institution à laquelle la plupart des Genevois associent un souvenir particulier. Que ce soit lié à l’enfance, au Mur des Réformateurs ou à la célèbre course de l’Escalade, l’établissement a marqué les esprits. Néanmoins, beaucoup estimaient que cet établissement avait besoin d’être modernisé.

Après plusieurs mois de rénovation, ce lieu emblématique rouvre ses portes au printemps 2022 pour laisser place à un tout nouveau concept : le Kiosque des Bastions. Le but était de moderniser cette adresse en faisant un clin d’œil à son appellation et utilisation d’origine : un kiosque à musique. La promesse de cette brasserie moderne est d’offrir aux Genevois un lieu de vie chaleureux.